bandeau2-1

Accueil Présentation Historique De l'organisation à la gestion

Conseil National du Nordique - CNDN - Organisation

De l'organisation à la gestion

La commune est aujourd’hui pleinement responsable de sa politique d’aménagement et en particulier de son développement touristique. C’est la loi Montagne de 1985 qui a confirmé cette orientation en donnant notamment de façon explicite à la commune l’autorité et la compétence pour instituer la redevance qui fonde le principe de financement du ski de fond. Elle possède donc la maîtrise totale des entités « sites nordiques » indispensables au développement d’une pratique touristique organisée.

Les gestionnaires de sites nordiques assurent et contrôlent la prestation du produit ski de fond, qu’il s’agisse des collectivités locales intervenant à titre individuel ou de manière regroupée ou encore de structures autonomes agissant pour le compte de la commune.

Dans le prolongement de cette loi montagne, est créée l’association nationale « France ski de fond » qui a évolué vers « Nordique France » et aujourd'hui "Nordic France" qui regroupe tous les massifs français au travers d’associations départementales ou régionales de gestion du ski nordique. Cette association veille au bon fonctionnement de la réciprocité nationale et à la cohérence des tarifs d’accès aux pistes et offre des garanties de qualité au travers d’une charte qui permet de délivrer un label de qualité aux sites qui répondent aux normes.

Le développement du ski de fond en France peut être considéré à l’origine comme la résultante de deux politiques convergentes s’exerçant en phase avec un mouvement social profond. Le milieu associatif, traditionnellement bien implanté, cherchait à promouvoir un sport de masse à fort contenu éthique. Les collectivités locales et pouvoirs publics quant à eux l’utilisaient comme un outil privilégié de développement rural.

à suivre : La nouvelle donne...